Prix Louis D

Atelier pluridisciplinaire « La méritocratie et l’expertise politiques aujourd’hui »

La méritocratie et l’expertise politiques aujourd’hui : 
réflexions sur la démocratie et ses défis

 

Atelier pluridisciplinaire
CEREFREA Villa Noël (6, Rue Emile Zola, Bucarest)
26 novembre 2018

 

A partir de 2016, l’axe de recherche « Métamorphoses de la démocratie » du CEREFREA Villa Noël, en partenariat avec la Faculté de Sciences Politiques de l’Université de Bucarest, a lancé une série d’interrogations sur les limites de la démocratie dans l’Europe contemporaine. Le premier volet de cette réflexion a porté sur les enjeux de la représentation politique contemporaine et les nouvelles formes d’expression politique – les nouveaux mouvements sociaux – et sur la dénonciation de la corruption politique dans les nouvelles démocraties.

Pour la période 2018-2020, l’axe « Métamorphoses de la démocratie » poursuivra la réflexion sur les défis de la démocratie représentative autour d’un autre sujet récurrent dans la science politique moderne et contemporaine, à savoir l’alternative technocratique et le « gouvernement des experts ». Le rôle de l’expertise dans la prise de décision est un élément crucial, dans un contexte dominé par la complexification de la prise de décision. Nonobstant, cette recherche infatigable de rationalité en politique reste souvent contestée au niveau de la reconfiguration réglementaire, institutionnelle et normative contemporaine à la fois dans les États nationaux et dans les institutions ou organisations supranationales.

Ce conflit théorique, reconverti souvent dans la dichotomie classique entre « la démocratie » et « la bureaucratie », permet en même temps l’examen des façons précises dont nos conceptions contemporaines sur la représentation politique sont contestées à travers la distinction entre les formes de représentation électives et non-électives. Cette direction de recherche invite les participants à reconsidérer ces typologies classiques à la lumière des mutations récentes des systèmes politiques qui favorisent l’enracinement de l’expertise dans la prise de décision démocratique ou, au contraire, l’opposent à la démocratie. Cette direction de recherche invite les participants également à réfléchir sur les régimes politiques par une sociologie des échanges en politique, à travers la composition des élites, leurs modes de sélection, de nominations et de compétition, et leur professionnalisation et spécialisation (sans occulter pourtant l'étude des institutions proprement politiques).

Les perspectives comparées, croisées et de transferts seront favorisées, sans oublier la dimension historique des deux grandes thématiques :

- Professionnalisation du personnel politique et spécialisation des métiers scientifiques, administratifs, militaires et intellectuels ; formation et reproduction des élites politiques et professionnelles (grands corps de l’Etat, parlementaires, ministres, hauts fonctionnaires, cadres spécialisés, etc.) ; formation de l’ethos professionnel ; professionnalisation des partis politiques entre l’acte de représenter et l’acte de gouverner.

- Sémantiques historiques et contemporaines du terme « technocratie/gouvernement des experts », les déconstructions de la « méritocratie » et l’instrumentalisation des catégories de mérite (e.g. dénonciations populistes du « gouvernement des experts », constructions genrés des catégories de mérites, etc.)

Comité d’organisation et scientifique :

Silvia MARTON (FSPUB)

Ionela BĂLUȚĂ (FSPUB)

Alexandra IANCU (FSPUB)

Camil-Alexandru PÂRVU (FSPUB)

Simona NECULA (CEREFREA Villa Noël)