Prix Louis D

CINEMAF

 

Images animées en contextes mémoriaux controversés (CINEMAF)

 

Institutions partenaires:  Université Paris Nanterre, LESC - Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, Musée du Quai Branly, Centre National de la Cinématographie, Université Abomey-Calavi, Cotonou, Center for the Less Good Idea, Johannesburg, CEREFREA Villa Noël, L’Institut des mondes africains (CNRS - UMR 8171, EHESS, EPHE), Musée départemental Albert-Kahn, Université Paris 8.

Financement : Le Laboratoire d'Excellence « Les passés dans le présent / histoire, patrimoine, mémoire » - Université Paris Nanterre, Université Paris 8, Université Paris Lumières, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, CNRS (2020-2023)

Courte présentation du projet : L’objectif de ce projet est d’engager une réflexion pluridisciplinaire (ethnologie, études cinématographiques, histoire des représentations, arts plastiques) en lien avec des partenaires patrimoniaux (Musée du Quai Branly, Musée départemental Albert-Kahn, Archives françaises du Centre National de la Cinématographie) autour des enjeux d’analyse, de remédiation et de remploi des matériaux filmiques élaborés en contextes historiques controversés (situations coloniales notamment).

Ce projet comporte trois volets complémentaires: 1. Un travail de recherche centré sur un corpus filmique relevant des mondes africains durant la période 1920-1940 ; 2. L’expérimentation de nouveaux protocoles de recherche et de différentes formes de dialogue autour de ces objets avec des chercheurs et artistes ; 3. La mise en place d’un espace de comparaison entre différents contextes d’appropriation de ce type de matériau pour enrichir la réflexion sur le corpus filmique africain par la confrontation avec d’autres régions du monde (l’Amazonie, le Pacifique, la Sibérie, etc.) où l’histoire des pratiques de remédiation est différente et plus ancienne.