Prix Louis D

Table ronde « Femmes et génocide en Europe Centrale et Orientale »

Evénement: Table ronde « Femmes et génocide en Europe Centrale et Orientale »
Date: 5 Décembre 2019

Le Rwanda a marqué le 7 avril 2019 la 25ème commémoration du génocide de 1994 contre les Tutsi. Ce génocide, qui avait duré 3 mois, d’avril à juillet 1994, a fait plus d’un million de victimes, assassinées car nées Tutsi. À cette occasion, Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, propose de réfléchir à tous les signes avant-coureurs dans l’espace francophone. Elle rappelle le fait que plusieurs pays ont rendu hommage à ceux qui ont trouvé la mort, aux survivants qui ont su pardonner et se sont tournés vers l’avenir, aux « justes » qui ont refusé de se rendre complices du massacre. 

Se souvenir est le leitmotiv des dernières commémorations. Se souvenir car le génocide contre les Tutsi n’est pas un cas isolé dans l’histoire : « Le génocide des Tutsi ne concerne pas uniquement le Rwanda. Il concerne l’humanité tout entière. C’est un fardeau que nous portons tous. D’autres pays membres de notre espace ont vécu des tragédies similaires qui les ont ébranlés dans leurs fondements ; d’autres peuples ont été victimes d’entreprises d’élimination systématique : dans l’histoire du XXème siècle, les Arméniens, les juifs, les victimes de la folie des Khmers rouges au Cambodge, ont vécu des horreurs comparables à celles qu’ont vécues les Tutsi au Rwanda. »

Les pays de l’Europe centrale et orientale ont été les témoins de plusieurs actes de terreur dirigés vers des populations spécifiques. Que ce soit en Pologne, en Serbie, au Kosovo ou en Arménie, que ce soit au début ou à la fin du XXème siècle, ces faits de l’Histoire doivent être des exemples à prendre en compte et à débattre pour ne pas laisser se répéter les erreurs du passé.

Le Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales (CEREFREA Villa Noël), en partenariat avec le Bureau pour l’Europe Centrale et Orientale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRECO de l’OIF) et l’Institut de Sociologie de l’Académie Roumaine (Laboratoire Violence et criminalité. Médiation et prévention) organise, le 5 décembre 2019, la table ronde « Femmes et génocides en Europe Centrale et Orientale » qui se donne comme but de commémorer et réfléchir sur les génocides des femmes des PECO par des interventions de spécialistes de sciences humaines et sociales de la région. De plus, pour une meilleure prise de conscience des similitudes de ces atrocités à travers le monde, un témoignage d’Afrique viendra compléter les travaux de table ronde.

Programme

Résumés

Comité scientifique et d'organisation :

Ecaterina Balica, Institut de Sociologie de l’Académie Roumaine (Laboratoire Violence et criminalité)

Larissa Luică et Simona Necula, CEREFREA, directrices axe Francophonie et droits humains

Rennie Yotova, Bureau régional pour les Pays de l'Europe centrale et orientale de l'Organisation Internationale de la Francophonie