Prix Louis D

Max Weber et le capitalisme moderne

Trop souvent on considère « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » comme la contribution essentielle – voire la seule digne d’être retenue ou rejetée – de Max Weber à l’analyse du capitalisme moderne. Tout en précisant la portée réelle à la fois de la thèse de l’éthique protestante et de celle de la singularité du processus occidental de rationalisation, on étudiera la façon dont Weber a analysé le capitalisme de son propre temps. Quelle est l’actualité, cent ans après sa mort, de ses concepts analytiques, de son approche scientifique et de sa vision politique du capitalisme ?

La conférence aura lieu en français. Durant la discussion qui suivra, on pourra recourir aussi à l’anglais pour les questions et/ou les éventuels commentaires.

Pour rejoindre la vidéoconférence sur Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/84967702340?pwd=SzZIa2tqRmQ1WXZ2Uk1JNHVlYko5Zz09

Date et heure: le 17 novembre 2020 17h00 Bucarest

ID: 849 6770 2340

Code d’accès: 408206

***

Hinnerk Bruhns est directeur de recherche émérite au CNRS. Après une thèse de doctorat en histoire ancienne à l’Université de Cologne, il a enseigné à l’Université d’Aix-enProvence (1971-1975), à l’Université de Bochum (1976-1979) et depuis 1982 à l’EHESS à Paris. Parallèlement à son activité d’enseignant-chercheur, il a occupé différentes fonctions dans l’administration de la recherche à Paris: Directeur adjoint de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) de 1979 à 1984 ; Responsable des Programmes francoallemand et Europe du département Sciences de l’Homme et de la Société du CNRS de 1985 à 1997 ; Adjoint à l'Administrateur de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme de 1997 à 2010.

De 2001 à 2012, Hinnerk Bruhns a été membre du conseil scientifique du New Europe College (NEC) à Bucarest, et de 2008 à 2012 Président du Conseil scientifique du Zentrum für interdisziplinäre Forschung (ZIF) de l’Université de Bielefeld.

Il a créé la revue électronique Trivium. Revue franco-allemande de sciences humaines et sociales (http://trivium.revues.org), qu’il dirige depuis 2008. Un numéro récent de cette revue (n° 28/2018), coordonné par Hinnerk Bruhns en collaboration avec Patrick Fridenson et Jürgen Kocka, est dédié au Capitalisme / Kapitalismus.

Hinnerk Bruhns a beaucoup écrit sur Max Weber, en abordant son œuvre en partant des perspectives diverses. Voici quelques titres parmi les plus récents : Max Weber und der Erste Weltkrieg. Tübingen 2017 ; Max Weber : Discours de guerre et d’après-guerre. Textes réunis et présentés par H. Bruhns, Paris 2015 ; Max Webers historische Sozialökonomie / L’économie de Max Weber entre histoire et sociologie, Wiesbaden 2014 ; avec P. Duran (éds.) : Max Weber et le politique. Paris 2009.

En 2017 il a donné au NEC une conférence sur Le sociologue et la guerre : Max Weber 1914-1919.

Source de l'annonce