Prix Louis D

Processus de patrimonialisation, usages et mises en musée du passé

Axe dirigé par Damiana Oțoiu

 

Les processus de patrimonialisation sont au cœur d’une série d’événements scientifiques, de projets éducationnels et de recherche qui ont été initiés par un réseau de chercheurs provenant de plusieurs pays et qui vont avoir lieu à partir de 2016. Les événements ont une double finalité. 

Premièrement, une finalité scientifique : les membres du réseau se proposent de mener une réflexion sur les processus de patrimonialisation (notamment en contexte postcolonial, post-totalitaire et à l’issue des conflits  politiques) ; sur les usages et la “muséification” du passé en lien avec la construction nationale ; sur la place des pratiques artistiques dans les musées et dans l’espace urbain ; sur la construction des “régimes de vérité” et le musée / les archives / les systèmes de classification comme des appareils qui produisent une connaissance-pouvoir; sur la manière dont l’espace urbain (re)présente différentes narrations historiques ou bien sur l’histoire globale / transnationale des collections muséales ou des projets d’aménagement urbain. Tous ces sujets seront abordés dans des projets de recherche communs, dans des colloques / conférences, ou dans des publications (les actes des conférences). 

Deuxièmement, une finalité éducationnelle : à travers des cours universitaires donnés dans plusieurs universités (en Roumanie, France, Belgique et Grande Bretagne), au niveau master et licence, à travers des ateliers de recherche, à travers des écoles d’été en anthropologie urbaine on va permettre aux étudiants, aux doctorants et aux jeunes docteurs d’apprendre et de pratiquer différentes méthodes de recherche en sciences sociales et politiques.

Evénements :

Ecole d'été doctorale Processus de patrimonialisation, usages et « muséification » du passé

L’école thématique prendra la forme d’une formation à la recherche en sciences sociales. La première édition fut organisée à Istanbul, à l’Institut Français d’Études Anatoliennes (juin-juillet 2016), la deuxième au Cap, en collaboration avec Iziko Museums of South Africa et l’Institut Français d’Afrique du Sud (juillet – août 2017).
Pour en savoir plus
Séminaire « Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée »

Séminaire « Réécrire le passé colonial »

Ce séminaire examine les formes de réécriture, de renégociation et de réappropriation contemporaines des collections constituées entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, sur le continent africain, et qui sont depuis lors conservées dans des institutions muséales. Ces collections, souvent perçues comme des butins de guerre et comme le reflet de pratiques savantes remises en cause depuis, génèrent aujourd’hui de vives tensions et suscitent des questionnements d’ordre épistémologique, politique et social. Il s’agit d’examiner les enjeux dont le passé colonial est investi aujourd’hui dans le champ des pratiques sociales, scientifiques, muséales et artistiques.
Pour en savoir plus

Ecole thématique en anthropologie urbaine

L’école thématique prendra la forme d’une formation à la recherche en sciences sociales, développée ensemble avec plusieurs institutions partenaires, chercheurs, commissaires d’exposition et artistes travaillant sur des archives, collections ou mémoires coloniales.
Pour en savoir plus

Atelier de recherche « Femmes artistes dans l’histoire de l’art brésilien »

Le CEREFREA Villa Noël, en partenariat avec le Centre de langue portugaise de l’Université de l’Ouest de Timisoara, Institut Camões de Bucarest et la Faculté de Sciences Politiques de l’Université de Bucarest, vous invite jeudi 18 mai 2017, entre 09h30 et 12h30, à la Villa Noël (6, rue Emile Zola, Bucarest), à l’atelier de recherche « Femmes artistes dans l’histoire de l’art brésilien ».
L’atelier sera tenu par Rita Lages Rodrigues de l’Université Fédérale Minas Gerais (UFMG).
Pour en savoir plus
Ecole d’été doctorale en anthropologie urbaine « Les processus de patrimonialisation, les usages et la "muséification" du passé en lien avec la construction nationale »

Ecole d’été doctorale en anthropologie urbaine

L'école d’été doctorale en anthropologie urbaine « Les processus de patrimonialisation, les usages et la "muséification" du passé en lien avec la construction nationale » a eu lieu à Istanbul, à l'Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA), Turquie, entre 26 juin et 9 juillet 2016. Co-organisateurs : Gruia BĂDESCU, Université d’Oxford, Felicity BODENSTEIN, Kunsthistorisches Institut in Florenz - Max Planck Institute, Monica HEINTZ, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Damiana OTOIU, Université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques/ CEREFREA.

Pour en savoir plus
Journée d’études « (Re)faire l’héritage. Revisiter des musées et des lieux de mémoire en Europe centrale et orientale d’une perspective transnationale »

Journée d’études « (Re)faire l’héritage. Revisiter des musées et des lieux de mémoire en Europe centrale et orientale d’une perspective transnationale »

La journée d’études se propose d’explorer les spécificités de la réaction au changement politique et social dans le contexte des musées et lieux de mémoire.
Pour en savoir plus
Chercheurs internationaux résidents en 2016

Chercheurs internationaux résidents en 2016

Dr Placide Mumbembele, Maître de conférences en anthropologie culturelle et histoire des musées du Congo à l’Université de Kinshasa, docteur en Sciences sociales et politiques de l’Université Libre de Bruxelles. Titre du projet de recherche : « Musées, Patrimoine et Revendications nationales en situation coloniale et postcoloniale au Congo ».
Pour en savoir plus