Prix Louis D

Séminaire « Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée »

 

La première séance du séminaire « Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée » (le 13.11.2017, 15h00-18h00, ENS, 29 rue d'Ulm 75005 Paris, Salle 235 C) aura pour thème « Que faire des héritages coloniaux ? Un défi pour les musées ».

Intervenants : Nélia Dias (directrice d'études invitée par la FMSH) et Benoît de L'Estoile (CNRS, ENS, PSL). La séance sera introduite par Damiana Otoiu (Université de Bucarest), et Margareta von Oswald (EHESS/Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage, Paris/Berlin).

Le séminaire s’inscrit dans l’axe « Musées et héritages coloniaux » du Centre Maurice Halbwachs, CMH (CNRS, École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, ENS/ PSL Research University). D’autres institutions et projets sont associées au séminaire : le Département d'histoire de l'art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le Département d’Arts Plastiques de l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, le Département de sciences sociales de l’École normale supérieure, Humboldt-Universität zu Berlin (The Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage), l’Université Paris Lumières pour le projet « Glissements de terrain. Les collections muséales réinvesties par le champ de l’art contemporain », le CIERA pour le projet « France et Allemagne face aux héritages coloniaux : relectures contemporaines des collections de musée » et l’axe de recherche « Processus de patrimonialisation, usages et mises en musée du passé » du Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales, Université de Bucarest.

Plus en savoir plus 

La deuxième séance du séminaire « Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée » 

Date, lieu: 11 décembre 201715h00-18h00, salle 235 C, ENS29 rue d'Ulm 75005, Paris
Cette séance a pour thème « Les enjeux postcoloniaux dans les musées sud-africains » et est organisée en partenariat avec IFAS Recherche.

Présentations :
Writing History Back into Africa, Cynthia Kros (History Workshop, University of the Witwatersrand) [en anglais]
Des « rituels de guérison » aux « performances décolonisatrices ». La galerie d'ethnographie de Iziko Museums of South Africa (Le Cap), Damiana Otoiu(Université de Bucarest, CEREFREA)

La séance sera introduite par Anna Seiderer (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) et la discussion sera modérée par Benoît de L'Estoile (CNRS, ENS, PSL).

Références bibliographiques :
- Hamilton, C. and Leibhammer, N. 2016. “Ethnologised Pasts and their Archival Futures: Construing the Archive of Southern KwaZulu-Natal pertinent to the period before 1910” in Tribing and Untribing the Archive edited by Carolyn Hamilton and Nessa Leibhammer(Pietermaritzburg: University of KwaZulu-Natal Press), 414 - 449.
- Leibhammer, N. 2016. Negotiating a South African Inheritance: Nineteenth and early Twentieth-Century “Traditional” Collections at the Johannesburg Art Gallery in Hamilton and Leibhammer, 77- 85.
- Pommereau, C. 2017. « Entretien avec Gaëlle Beaujean Commissaire de l’exposition » en  L’Afrique des Routes (Musée de quai Branly: Beaux Arts editions), 4-5.
- Seiderer, A. 2014. « Généalogie du musée Palais royal d’Abomey » en Une critique postcoloniale en acte: Les musées d’ethnographie contemporains sous le prisme des études postcoloniales (Brussels: Konniklyk Museum Voor Midden-Afrika: Education and Culture DG), 90 – 111.

Le séminaire « Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée » s’inscrit dans l’axe « Musées et héritages coloniaux » du Centre Maurice HalbwachsCMH (CNRS, École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, ENS/ PSL Research University). D’autres institutions et projets sont associées au séminaire : le Département d'histoire de l'art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le Département d’Arts Plastiques de l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, le Département de sciences sociales de l’École normale supérieure, Humboldt-Universität zu Berlin (The Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage), l’Université Paris Lumières pour le projet « Glissements de terrain. Les collections muséales réinvesties par le champ de l’art contemporain », le CIERA pour le projet « France et Allemagne face aux héritages coloniaux : relectures contemporaines des collections de musée » et l’axe de recherche   « Processus de patrimonialisation, usages et mises en musée du passé » du Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales, Université de Bucarest.
Le séminaire est associé à l'atelier de recherche:
Responsables du séminaire :
Felicity Bodenstein, Benoît de L'Estoile, Damiana Otoiu, Dominique Poulot,
Laurella Rinçon, ‎Anna Seiderer, Margareta von Oswald.